Où puis-je trouver plus d’informations sur le pH de l’eau blanche dans l’industrie papetière ?

ID de document

ID de document TE6389

Date de publication

Date de publication 25/06/2020
Imprimer
Question
Où puis-je trouver plus d’informations sur le pH de l’eau blanche dans l’industrie papetière ?
Réponse
L'eau séparée de la pâte humide est appelée eau blanche, quelle que soit sa couleur ou l’étape du processus d’où elle provient. Une usine de pâte et de papier peut utiliser jusqu’à 25 000 gallons d’eau douce pour produire une tonne de papier. Il est donc impératif que ces usines recyclent autant d’eau blanche que possible. Le contrôle du pH est un facteur important dans la récupération de l’eau blanche.

Contexte
Au cours du processus de fabrication du papier, la pâte est continuellement pulvérisée sur la grille mobile en laiton tissé ou en tissu de bronze à l’arrière de la caisse de tête. Cela forme une feuille de pâte dont l’eau compose plus de 99 % du poids. L’eau s’écoule à travers le tamis métallique dans les bacs de drainage tandis que la feuille de papier continue est tirée. Ensuite, la feuille passe à travers une section de caisses aspirantes pour extraire physiquement davantage d’eau. La feuille se déplace ensuite sur un tamis roulant qui la prépare à être soulevée de la grille. A ce stade, la feuille de papier est à peine assez résistante pour supporter son propre poids (environ 80 à 85 % d’eau) et est transférée sur un feutre. Le feutre transporte la feuille de papier continue à travers une série de presses, la feuille n'a plus ensuite qu'une concentration d’eau de 71 à 74 %. L’eau restante est éliminée par évaporation sous l'effet de la chaleur dans la section de séchage de la machine à papier. La feuille est ensuite roulée pour être stockée et coupée.


Application
Le recyclage de l’eau blanche est essentiel pour réduire les coûts de production. Il est plus économique de récupérer les fibres et les charges de l’eau blanche que de les enlever et de les traiter dans l’usine de traitement des eaux usées. Le pH de l’eau blanche récupérée doit être contrôlé et correspondre à des valeurs spécifiques pour chacune de ses nombreuses utilisations. Par exemple, l’eau blanche utilisée pour les batteurs et la caisse de tête présente un taux élevé de charge par rapport à la fibre. Par conséquent, le pH doit être ajusté pour précipiter la charge et les autres matières non fibreuses en suspension. Il existe de nombreuses façons différentes pour un dispositif de collecte de clarifier l’eau, mais une méthode couramment utilisée consiste à contrôler le pH pour améliorer la floculation. Cette méthode optimise l’élimination de la charge et des résidus de fibres de l’eau. Le pH de l’effluent du dispositif de collecte doit également être contrôlé pour réduire la corrosion s’il est utilisé comme eau d’étanchéité pour les pompes à vide.

Résumé
Comme pour la plupart des entreprises, la clé du succès pour une usine de pâte et de papier est de réduire les coûts sans compromettre la production et la qualité. La récupération de l’eau blanche est l’une des meilleures façons d’y parvenir. Environ 30 % de la pâte finit dans l’eau blanche. Le traitement de l’eau blanche est nécessaire pour sa réutilisation importante dans d’autres zones de l’usine. Le contrôle du pH est la méthode la plus efficace pour traiter l’eau blanche récupérée.

Instruments

Différents capteurs peuvent être utilisés pour surveiller le pH de l’eau blanche. Les critères de sélection incluent le coût, la commodité, le style de montage et les préférences personnelles. 
  • Système de montage par insertion (tuyau de processus)
  • Système de montage par immersion (tuyau de dérivation d’échantillon)

Voici un lien vers la note d’application.
 

Cette réponse a-t-elle été utile?

Soumission en cours...
Merci pour votre commentaire !
Une erreur s'est produite lors de la soumission. Réessayez.